Synopsis de Maëlle et le miroir magique

En attendant sa sortie à l’automne prochain, je vous présente le synopsis de Maëlle et le miroir magique, dernier tome de la saga Maëlle:

 

Après avoir déjoué deux complots visant à nuire au Pays des Senteurs, Maëlle était heureuse d’aller retrouver Constant dès qu’elle le pouvait. Qu’elle ne fut pas sa surprise en découvrant qu’il neigeait également là-bas. Et, quelle neige ! Elle était irisée, étrange… Décidément, ce pays était vraiment étonnant. Constant avait une autre trouvaille pour elle : une maison, où il avait l’habitude de se réfugier, qui recèle bien des secrets dont un magnifique miroir ! Elle sut qu’un nouveau mystère à résoudre surgissait. Peut-être même le mystère de sa vie ?

Intervention au collège

J’interviens le 12 juin au collège Paul Verlaine de Longuyon. Je vais expliquer aux élèves le métier d’auteur auto-éditeur. Je suis excitée et à la fois morte de trouille. Ça promet d’être fort en émotion pour moi.

 

Filet de porc aux mirabelles

porc aux mirabelles

Ingrédients pour 6 personnes :

1 rôti de porc dans le filet

750 g de mirabelles

50 g de beurre

2 cuillers à soupe de cognac

½ verre d’eau

1 cuillère à soupe de sucre en poudre

sel et poivre

 

Saler et poivrer le porc. Chauffer le beurre dans une cocotte et y faire dorer la viande.

Jeter le gras de cuisson. Mettre le reste de beurre et laisser cuire à feu doux à découvert pendant 25 minutes. Retirer la viande et la réserver au chaud.

Laver et dénoyauter les mirabelles. Déglacer la cocotte avec le cognac et un peu d’eau, ajouter le sucre. Faire bouillir, ajouter les mirabelles et prolonger la cuisson de 5 minutes.

Couper la viande en tranches épaisses, les poser dans un plat entourées des mirabelles et napper de la sauce.

Site internet

Et voilà!!

Le site internet dédié à mon métier d’auto-éditeur est créé: www.parmentier-editions.com 

Ce site intégrera le monde de Maëlle ainsi que les différents projets à venir. Le site de Maëlle au Pays des Senteurs sera encore actif un moment mais pour la commande des livres, il faudra passer sur le site édition.

En espérant que le changement vous plaise, je vous souhaite une bonne visite dans mon univers.

Site internet

Nous sommes actuellement en train de créer un nouveau site internet dédié à mon travail d’auto-éditeur.

Il intégrera, bien entendu, l’univers de Maëlle. Vous pourrez bientôt découvrir tous mes écrits et mes projets à venir ainsi que la boutique.

Petit message

Voici le message d’une jeune lectrice que j’ai reçu sur ma page facebook Parmentier Editions:

 » Bonjour cecile je suis une élève de 6 ème du collège Paul Verlaine et je voulais vous dire que Maelle et les gardiennes des sortilèges est génial vous me verais en fin d’année quand vous viendrez nous voir en tout cas continuer c’est genial  »

 

Autant vous dire que j’ai été très heureuse et émue. Voilà qui donne envie de continuer. J’espère pouvoir la remercier en personne lors de la présentation que je ferai à sa classe au collège au mois de juin.

Et j’espère en avoir pleins d’autres comme celui-là.

 

Extrait du chapitre 5 de Maëlle et les gardiennes des sortilèges

Lorsqu’elle arriva chez elle, la fillette trouva sa mère en pleine préparation du dîner. Pour fêter la rentrée, elle lui avait préparé un repas de roi : œufs et avocats mimosa, émincé de poulet caramélisé au citron avec son riz aux petits légumes et aux épices et en dessert, une tarte à la banane et à la rhubarbe. La fillette n’avait pas le cœur à manger. Elle s’inquiétait beaucoup pour sa grand-mère. Et le pire, c’est qu’elle ne pouvait pas en parler à sa mère. Elle était fâchée avec elle et la prenait pour une folle. Elle lui avait interdit de retourner la voir. Célia avait conseillé à la jeune fille de ne pas lui reparler d’elle tant qu’elle ne serait pas prête à écouter. Lucie finirait bien un jour par lui pardonner et oublier sa rancœur. La jeune fille n’avait pas réussi à avoir plus de renseignements et devait se contenter de ce que sa grand-mère avait bien voulu lui dire. C’est-à-dire pas grand-chose. Elle était aussi très évasive sur le sujet. Maëlle dut donc faire comme si de rien n’était. Elle dressa la table tout en évitant de répondre aux questions que lui posait sa mère.

« Alors, comment ça s’est passé avec Constant ? Ça a été sa journée, demanda-t-elle gentiment.

— Je ne sais pas. Il n’a pas dû avoir le droit de sortir. Il n’était pas au rendez-vous. Ou alors, il est rentré trop tard, marmonna la fillette en évitant de regarder sa mère pour qu’elle ne perçoive pas son inquiétude.

— Qu’est-ce que tu as fait alors, insista Lucie, soupçonneuse.

— Je suis allée me promener et je me suis retrouvée pas loin de l’étang. Je trouve dommage que personne ne l’entretienne. Tout tombe en ruine là-bas. Même la cabane en bois est tombée. » Maëlle espérait bien obtenir des renseignements sur cet étrange endroit, mais non. Sa mère passa au pourpre et sortit précipitamment de la cuisine en prétextant aller chercher une salade pour le dîner. Pourtant, il y en avait déjà une, épluchée, dans l’évier. Maëlle sut à cet instant que l’étang et sa grand-mère étaient liés d’une manière ou d’une autre et qu’elle devait découvrir ce qui s’y était passé. Elle se jura de réussir, lorsqu’elle vit sa mère revenir avec les yeux rouges, signe qu’elle avait pleuré.

Prochaines séances de dédicaces

J’ai le plaisir de vous annoncer que je serai en dédicaces le samedi 22 mars toute la journée à Auchan Mont Saint Martin.

Je participerai également au salon du livre de Villerupt le dimanche 6 avril organisé par l’APALVA.

Et le meilleur pour la fin, grâce à vous, j’ai vendu tous les livres tome 1 de Maëlle et je vais en faire imprimer pour pouvoir assister aux salons à venir.

Je suis actuellement en pleine correction du tome 3 en vue d’une sortie en fin d’année si tout va bien.

Je remercie tous mes lecteurs.

Nouvelle année

Je vous souhaite une très bonne année. Quelle vous apporte tout ce que vous souhaitez.

Quant à moi, j’ai déjà plein de projets en tête. Publier le troisième volet de Maëlle, essayer de faire éditer mon dernier roman et écrire celui que j’ai en tête depuis quelque temps. Beaucoup de travail en perspective mais il n’y a que comme ça que je me sens bien.

Fêtes

Je vous souhaite un joyeux Noël.